yark-L-od_j2Y"Le Yark" / De Bertrand Santini, ill. de Laurent Gapaillard

Le Yark n'est pas un monstre comme les autres.. Non, le Yark se nourrit exclusivement d'enfants... Oui, bon, rien d'extraordinaire, me direz-vous, un monstre qui mange des enfants, on en trouve dans n'importe quel conte de fées !!!!!

Oui mais voilà... Le Yark ne se nourrit QUE d'enfants sages ! Ce sont pour lui de délicieuses friandises, au bon goût de bonbons et de beurre frais... Oui mais voilà... Les temps ont changé, et les enfants adorables et sages ne courent plus les rues, bien au contraire ! Et pour son grand malheur, notre monstre ne tolère pas la viande avariée, ces garnements à la peau dure et indigeste !

De deux choses l'une ; soit il attend de mourir de faim, soit il a une idée... Mais oui ! C'est ça ! Où trouver des enfants sages sinon sur la liste du Père Noël ????!

Oui, mais voilà.... ;o)


Oui, oui ! Il s'agit bien du roman de ma dernière commande ! Il m'avait déjà séduite au moment de l'achat, j'ai craqué en le réceptionnant et en le feuilletant... J'ai fondu en le lisant ! 

Le personnage du monstre dévoreur d'enfants est particulièrement réussi, de même que les illustrations, absolument épatantes et géniales ! On s'attache très facilement à cet ogre au fond, pas si méchant, qui ne chasse que pour se nourrir ! J'ai même songé à la pétition pour le sauver ! (rires !) ... Ce petit roman est un concentré d'humour et de tendresse ! Oui, je parle bien de tendresse ! Parce que cette grosse bête poilue a un coeur gros comme ça, et qu'au fond, tout finit bien ! ;o) Mais chhhhut ! Je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir d'une fin toute en finesse ! 

En revanche, je ne peux pas résister à l'envie de vous citer quelques passages fort croustillants :

"Ah, comme les Monstres regrettent le temps passé ! Jadis l'enfant était tendre et naïf. Un déguisement de mère-grand suffisait pour le faire tomber dans leurs griffes. (...) Hélas, notre époque contraint le Yark au régime. (...) De nos jours, les chenapans pullulent sur terre comme des pustules au menton des sorcières. Les cours d'école grouillent d'un petit peuple bête et méchant, portrait craché de leurs parents."

"Au clair de lune, il déplie la liste pour découvrir le nom de la plus gentille fille du Monde : excellente écolière, hygiène impeccable, prie Dieu tous les soirs, débarrasse la table. P.S. : et en plus, elle trie les ordures ! (...)"

"Justement, chuchote l'enfant modèle. J'en ai marre d'être sage comme une image ! J'aimerais tellement commettre des bêtises... Mais je n'ose jamais ! Les yeux de la fillette luisent d'une étrange lueur (...) - Je vais commencer par les gros mots ! - T'es trop une chochotte ! Tu n'y arriveras pas ! rugit le Monstre hors de lui. - Pipi ! Caca ! Zizette ! braille la fillette en guise de démenti. - Mon repas est foutu ! suffoque le Yark en sanglots. La fillette hilare bondit sur une table pour entonner ce refrain lamentable : - Quand ma mamie pète / Son dentier fait des castagnettes ! (...) - Quel bonheur ! jubile-t-elle, baissant son pyjama avec l'intention de faire caca dans son cartable . - Ah non ! Pas ça ! hurle le Yark indigné."

Et j'en passe, et encore des bien meilleures ! :o) On rit des mésaventures de ce pauvre gros bêta, qui au fond, n'a vraiment pas de chance, rançon de sa célébrité....

Un petit roman décapant à lire absolument dès 7 ans !!!! Un régal ! J'espère que vous aurez autant de plaisir que moi en le lisant ! Extraordinaire, LE coup de coeur de ma dernière commande ! :o)