Bonjour !

Oui, j'ouvre un nouveau concept sur ce blog ! ;) Je vous offre mes coups de coeur, donc j'en profite pour vous présenter... mes... "mécontentements"? mes.. "coups de grâce" ?

Donc, non ! Je n'ai pas aimé ! Pas du tout ! Je suis partie en vacances avec l'envie tenace de lire un roman adolescent, mais pitié, pour une fois pas de fantastique, de vampires, de loups garous, non (j'aime ça, mais j'avais envie d'autre chose !)... J'avais envie d'un sujet sérieux, quelque chose de fort... Ma collègue a acheté celui-ci, sur l'enrôlement des jeunes dans les sectes :

1èreCouv-LOL-def"Lol et la fascination" / De Françoise Renaud

Aux éditions Le Lutin Malin (Coll. Regard'ado)

"« Lol a tremblé quand elle l’a vu arriver. Il venait droit sur elle. Il a dit, je peux m’asseoir ? Elle a hoché la tête, a ôté sa sacoche de la chaise pour qu’il puisse s’installer. Là-dessus il a commandé un café. Vous en voulez un ? Non merci, ça va. Puis il a allumé une cigarette. Alors prenez autre chose, un jus d’orange, un soda ? Non non. Elle a remarqué ses doigts jaunis à cause de la fumée de tabac.»

Entre les cours, Lol va au Billard, un bar près du lycée. Un jour elle y remarque un type.
Il s’appelle Vic – plus âgé qu’elle. Il est instruit et séduisant. Elle se rapproche de lui, l’écoute. Commence pour Lol une aventure étrange où rien ne se passe comme elle l’imagine, où elle a le sentiment de devenir une personne à part entière. Mais Vic a pris le contrôle sur elle. Il lui fait croire qu’il est possible de rendre le monde moins mauvais et l’entraîne dans l’antre d’une secte.
Un roman réaliste et sensible un sujet brûlant."

*

Sujet brûlant, je m'attendais à un témoignage fort, une mise en garde claire et efficace... Pas de voyeurisme inutile, mais un texte dissuasif, une accroche suffisament claire qui mettrait en garde son public de destination...

Le texte est fluide, facile à lire, avec des paragraphes courts, comme dans un journal intime... Je l'avoue, je l'ai lu en 1h (il n'est pas très épais !)... Mais venons en aux faits... Lolita (Lol) est une adolescente hypersensible, qui ne trouve pas sa place dans ce monde violent... Elle va au lycée, elle a une meilleure amie qui fréquente un jeune homme de son âge, comme n'importe quelle adolescente... Et comme n'importe quelle adolescente, Lol est mal dans sa peau... Elle griffone des poèmes noirs dans un carnet, relis "les fleurs du mal" avec avidité... Et puis un jour, c'est la goutte d'eau... Une jeune fille dans son lycée se fait violer dans les toilettes...

Celà fait un moment qu'elle voit cet inconnu dans son bar préféré... Celui qui la regarde un peu en biais.. Et c'est à ce moment qu'il décide de l'aborder, le fameux Victor (Vic)... Il est gentil avec elle, l'écoute, lui promet que le monde peut changer, que ça ne dépend que des gens, et que ça tombe bien, il est dans une association qui peut contribuer à opérer ce changement... Lol y découvre une femme, de l'âge de sa mère, qui devient avec Vic son ancre, ses bouées de sauvetage... Elle ne vit plus qu'avec la promesse de rencontrer en vrai l'investigateur de ce mouvement d'amour et de paix, "le prophète"... Elle donne de son temps à l'association de Vic, elle distribue des prospectus, elle n'a plus le temps pour sa meilleure amie, qui est en couple donc, au final... Et puis un jour c'est le GRAND JOUR : elle rencontre le guide... Elle se présente dénudée devant lui, mais elle n'est pas inquiète, et il lui tripote les seins... Mais elle n'est pas offusquée, ça s'arrête là.... Elle n'a plus qu'une seule envie  : être aimée de cet homme, qu'il l'aime plus que tous les autres... Elle en oublie Vic et l'autre femme... Et puis, un soir, les jeunes initiés sont invités à une grande conférence du maître... Où ils doivent défiler dans un premier temps habillés sur une estrade devant une caméra, puis nus... Et le grand maitre de leur expliquer qu'ils ont et auront toujours besoin d'acteurs (pornos)... Là elle tilte enfin... Sa voisine se tord de douleur, il faut qu'elle sorte de la pièce... Alors Lol la prend sous son bras, comme ça, et devant tout ce beau monde, elle sort, tout simplement, sans être retenue par quiconcque... Elle appelle sa mère, qui vient la chercher, son amie, en état de choc est soignée... Le lendemain elle se rend au commissariat avec sa mère où elle explique tout de A à Z... On lui répond gentillement qu'elle manque de preuves, qu'ils connaissent le gars mais ne peuvent rien faire, et puis, il y a eu atouchements mais finalement elle était consentante non ? Alors elle retourne à sa vie d'avant, avec un peu plus d'enthousiasme du coup... FIN... 

Pourquoi je n'ai pas aimé : c'est... "gentil"... TRES gentil ! Apparement quand on est dans une secte, on distribue des tracts, on fait partie d'une association sympa qui oeuvre pour le bien des gens... Le seul côté vraiment réaliste c'est cet amour pour le grand gourou malgré ses gestes déplacés, l'enrôlement subtil... Pis c'est connu, dans une secte le grand gourou explique toujours à un moment donné ce qu'il compte faire de vous, ici en l'occurence devenir une star du porno... Et puis c'est connu aussi, on sort d'une secte comme ça, parce qu'on le veut, sans que personne ne nous retienne, ne nous menace... Et le pire je crois dans ce roman : si jamais vous voulez dénoncer une secte on ne vous croit pas... On vous renvoit à votre petite vie avec une certitude bien ancrée : au fond, c'est vous qui l'avez voulu, c'est de votre faute non ?

Je pousse peut être mes propos un peu loin, mais la façon dont c'est présenté, c'est tout à fait ça ! Ca me dérange énormémént ! Quel message veut on faire passer quand on écrit sur ce thème ? Enseigner la méfiance, la volonté de s'en sortir ? L'espoir que ça s'arrête et que l'on est entendue, écoutée et rassurée ? Ici non... On pousse le vice jusqu'à affirmer que c'est presque la faute de cet ado... Il est acheté c'est trop tard... Mais je ne le conseillerai sûrement pas !